Compétence jeunesse

Publié le 26/07/16
Enfance et Jeunesse > Jeunesse

La compétence enfance jeunesse a été retenue par la Communauté de Communes Cœur de Chartreuse, à titre optionnelle. Les statuts de la collectivité précisent les objectifs en matière de fonctionnement et d’investissements.

Icone jeunesse

En matière de fonctionnement

Ainsi, elle assure le soutien au fonctionnement des structures associatives pour répondre à la demande par une offre de qualité ; elle favorise ainsi le développement de l’animation socio-éducative, de la formation et de l’information destinée aux jeunes de moins de 25 ans contribuant ainsi à l’épanouissement des enfants et des jeunes et à leur intégration dans la société, favorisant leur apprentissage de la vie sociale et de la responsabilisation.

En matière de bâti

La Communauté de Communes soutient les action jeunesses , en mettant à leur disposition des locaux adaptés, en conventionnant avec des hébergeurs sur le territoire, ou avec les Mairies, suivant les services « Chalet bleu » sur St Laurent du Pont, Maison intercommunale des Entremonts sur St Pierre d’Entremont,  Site « la Marine » mis à disposition par l’IGESA et les bâtiments scolaires de l’OGEC sur Entre-Deux-Guiers. Ainsi elle tend à favoriser l’implantation et la réalisation des actions Jeunesse.

En matière de gouvernance

Nicole VERARD, Vice-Présidente à la Vie Sociale Enfance Jeunesse mène la commission Vie Sociale, composée d’une vingtaine d’élus communautaires et municipaux.

En technique

Les élus  s’appuient sur le service Enfance – Interface Jeunesse de la Communauté de Communes, porte d’entrée et catalyseur, qui  cependant, travaille en échange constant  avec les coordinations Jeunesse associatives du territoire Cœur de Chartreuse, pour la mise en oeuvre de la politique Enfance Jeunesse.

Bien entendu, le travail en partenariat avec les institutions de tutelles et les réseaux associatifs thématiques Savoie Vivante,  représente le quotidien  dont la finalité demeure la réponse adaptée au bénéficiaire, à l’usager, au citoyen de notre territoire, dans le cadre des orientations fixées.

Il est à noter que la compétence scolaire, périscolaire relevant de la réforme de l’aménagement des rythmes scolaires mise en œuvre à la rentrée 2014 relève de la compétence des communes.